L'application qui révolutionne la préparation aux entretiens de recrutement

Bien se connaître

  • Repérer ses besoins fondamentaux au travail: ils peuvent être des besoins de contact, de travail d’équipe, d’appartenance à un groupe, de challenges, de dépassement de soi, d’intérêt intellectuel, de découverte, de liberté, de créativité, de reconnaissance, de responsabilité, de sécurité etc. Essayez d’en retenir 3 ou 4 très importants pour vous et de les prioriser. La satisfaction de vos besoins dans le domaine professionnel sera un gage de motivation.
     
  • Réfléchir à ses valeurs: vos valeurs sont plus de l’ordre moral. Un travail qui prend en compte vos valeurs aura du sens pour vous. Cela peut être par exemple l’intégrité, le respect de l’autre, le respect de l’environnement, la générosité, la beauté, l’ingéniosité etc.
     
  • Parler de sa motivation: votre motivation dépend de la satisfaction de vos besoins fondamentaux dans le travail et de la prise en compte de vos valeurs ; c’est ce qui est lié à votre personne, mais elle est aussi en lien avec le poste et l’entreprise pour lesquels vous postulez. Pour parler de votre motivation vous pouvez montrer en quoi le poste répond à vos besoins et s’inscrit dans vos valeurs. Votre motivation s’exprime à la première personne : exemple j’aime les défis, et souvent avec des verbes à connotation un peu personnelle : je me sens bien lorsque je parle en public ou je me réalise lorsque je dois mettre au point un processus technique compliqué.
     
  • Savoir parler de ses qualités et de ses défauts: beaucoup de recruteurs posent cette question, à savoir citez-moi 3 qualités et 3 défauts. Il est très important d’y avoir réfléchi et de pouvoir répondre à cette question, en restant authentique mais en présentant des éléments qui ne seront pas rédhibitoires pour le poste. N’oubliez pas qu’en général on a les défauts de ses qualités : exemple rigoureux et minutieux versus perfectionniste.
     
  • Connaître ses contraintes (négociables/non négociables): les contraintes sont le plus souvent conjoncturelles : horaires, déplacements domicile/travail, rémunération, mobilité géographique. Sachez ce qui est acceptable pour vous et ce qui ne l’est pas.